Vert Amande

05 novembre 2007

Etoiles et lunes à croquer

CIMG0258


Avec le décalage horaire et l'arrivée imminente de l'hiver, les journées raccourcissent à vue d'oeil!
Cela déplait à certains... Je trouve au contraire que c'est un véritable enchantement. La tombée précoce de la nuit a en effet, selon moi,  quelque chose de féérique. Je ne peux m'empêcher bien sûr, de songer à Noêl et à toute la magie qui l'entoure. Et, bien que cela soit encore un peu (trop) tôt, je prépare déjà cette merveilleuse fête en glanant ici et là des idées de recettes, de décoration, de cartes de voeux, ...

Ce soir, je me suis laissée tenter par une recette de sablés à suspendre dans le sapin. Subtilement parfumés à la vanille, à la cannelle et à l'amande, ils sont si exquis que rien n'empêche de les réaliser à tout moment de l'année juste pour le plaisir de les croquer.

La nuit étant déjà tombée à l'heure où j'ai commencé à pétrir la pâte et à l'étaler au rouleau, j'ai trouvé tout à fait approprié de donner à mes sablés la forme délicate de la lune et des étoiles.

Etoiles et lunes à croquer

-250g de farine de froment ou de riz (j'ai utilisé un mélange des deux)
-100g de sucre de canne blond
-125g de beurre fondu
-75g de poudre d'amande
-1 oeuf entier + 2 jaunes pour la dorure
-1 càc de cannelle en poudre
-1 sachet de sucre vanillé
-1 pincée de sel

Mélanger le beurre et le sucre. Ajouter les autres ingrédients en terminant par la farine. Pétrir la pâte, rouler en boule et placer 1 heure au frigo. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné et former des sablés à l'aide d'emporte-pièce. Déposer les sur une plaque huilée (ou anti-adhésive) puis, à l'aide d'un pinceau, napper les de jaune d'oeuf battu.  Cuire au four jusqu'à ce que les sablés soient bien dorés. Laisser refroidir et croquer.

CIMG0256


Posté par Amande Verte à 22:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


22 octobre 2007

Des crêpes qui cachent des légumes...

IMG_2220

Mon petit Emile (2 ans et ½) est un grand gourmand. Il mange de tout avec bon cœur et bon appétit. Bien entendu, comme beaucoup d’enfants, il a une nette préférence pour les frites, le chocolat et pour un tas d’autres « bonnes » choses pas toujours au rendez-vous dans son assiette. Même si il est capable d’engloutir un grand bol de soupe au potiron ou de se régaler avec des épinards à la crème, il lui arrive (de plus en plus souvent) de bouder les légumes. Heureusement, les ruses ne manquent pour lui faire avaler sa ration de fibres, vitamines et autres éléments indispensables…

Aujourd’hui, j’ai opté pour un repas dessert où le légume se cache discrètement dans une pâte à crêpes dorée, sucrée et croustillante à souhait !

Verdict : Emile a mangé deux grandes crêpes (presque) toutes entières en se léchant les babines.

Pour toutes les mamans, et tous les gourmands, voici une recette au délicat parfum d’automne : les crêpes à la courge spaguetti.

 

 

Crêpes à la courge spaguetti

Pour 6 à 8 crêpes bien épaisses

-1 courge spaguetti
-250g de farine
-3 petits œufs
-30 cl de lait
-1 pincée de poudre à lever

Faire cuire la courge à l’eau bouillante pendant 20 mn. Couper la en deux et prélever 250g de chair à l’aide d’une fourchette.
Préparer la pâte à crêpes en mélangeant tous les autres ingrédients. Ajouter la chair de la courge.
Faire cuire la valeur d’une petite louche de pâte dans une poêle légèrement huilée. Retourner la crêpe après quelques minutes de cuisson et laisser dorer l’autre face. Servir avec du sucre roux, du miel, du sirop d’érable ou tout autre accompagnement de votre choix.

En remplaçant l’accompagnement sucré par du fromage râpé, des oignons émincés, du pâté végétal… on obtient un plat salé tout aussi délicieux !

 

Posté par Amande Verte à 21:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 octobre 2007

Un bonheur de mousse!

IMG_2212

Voilà quelques semaines, que j’ai quelque peu « délaissé » mon blog ainsi que tous les autres…. Je m’en excuse auprès de tous ceux et de toutes celles qui s’appliquent à diffuser chaque jour des recettes originales, délicieuses et joliment présentées sur leur blog!

Ce n’est que furtivement, que j’ai continué à visiter les blogs de Cléa, Valérie Cupillard ou La Belle au Blé Dormant (pour ne citer qu’elles).

Ce n’est pas le temps qui m’a manqué. Non !

Au contraire, j’ai tout mon temps : j’attends un heureux évènement (pour le printemps). C’est un bonheur immense bien sûr, je suis comblée. Mais pour l’instant, je suis envahie par les nausées. Cela se traduit par un profond dégoût pour les aliments gourmands et sucrés. Vous comprendrez donc peut-être mieux pourquoi le monde des blogs m’a semblé moins « fréquentable » ces derniers temps.

Aujourd’hui, j’ai décidé de m’y remettre sérieusement et je vous propose une recette comme je les aime : ultra simple et absolument succulente. Bizarrement, je ne suis pas écoeurée par le chocolat alors voici ma version préférée de la mousse au chocolat. Un vrai régal !

 

Mousse au chocolat ultra simple

Pour 6 personnes

-200g de chocolat à dessert (j’adore celui de la marque Kaoka, disponible en magasin bio)

-6 gros œufs

C’est tout !

Faire fondre le chocolat cassé en petits carrés, soit au bain-marie (pour les plus patients), soit au four à micro-ondes (pour les plus pressés). Bien remuer le chocolat fondu à l’aide d’un fouet pour le lisser. Verser dans un grand saladier évasé. Ajouter les jaunes d’œufs et fouetter énergiquement. Quand le mélange est bien homogène, incorporer petit à petit les blancs d’œufs battus en neige très ferme. Placer au frais quelques heures. C’est prêt !

 

 

La mousse ainsi obtenue est bien ferme et fondante, ni trop grasse, ni trop sucrée. Une vraie réussite !

IMG_2214


Posté par Amande Verte à 13:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

10 septembre 2007

Mini muffins coco-choco

IMG_2173


Lorsque que l'envie subite de préparer un gâteau me prend en plein dimanche après-midi, je suis souvent "contrainte" d'improviser avec les restes et fonds de placards.
Là, j'ai eu envie de préparer des petits cakes au pommes sur la base de la recette du gâteau au yaourt. Mais compte tenu de mes réserves d'ingrédients, j'ai vite dû modifier mes plans et j'en suis venue à préparer des mini muffins avec de la noix de coco râpée et des pépites de chocolat.
N'ayant plus de yaourt nature, je me suis rabattue sur un yaourt au soja. Cela convient aussi tout à fait.
Et n'ayant qu'un petit reste de sucre, je n'en ai mis que la moitié par rapport à la recette initiale. Cela ne s'est même pas senti. Comme quoi, on met toujours trop sucre dans les pâtisseries alors que ce n'est pas nécessaire pour le goût et encore moins pour la santé!

Voici donc une recette rapide et légère avec juste ce qu'il faut de gourmandise.


Mini muffins coco-choco

-1 yaourt au soja nature
-2 petits oeufs
-un demi verre de sucre
-1 verre de farine
-un demi verre d'huile
-1 càc de poudre à lever
-30g de noix de coco râpée
-30g de pépites de chocolat

Mélanger tous les ingrédients et verser la pâte obtenue dans des petits moules huilés (ou en silicone). Cuire à Th.6 jusqu'à ce que muffins soient bien dorés (le temps de cuisson est fonction de la taille des moules).
Il ne reste plus qu'à déguster...

Posté par Amande Verte à 07:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

07 septembre 2007

Cake amandine

IMG_2165


Voici une recette de gâteau tout bio tout bon, facile et rapide à réaliser!
Agrémenté de cubes de fruits (pommes, poires, cerises...), il peut se transformer en un délicieux clafouti au délicat parfum d'amande.

Idéal pour le goûter, le petit-déjeuner et toutes les autres occasions possibles... Très peu sucré et infiniment moelleux... Il a tout pour lui!



Cake amandine

-200g de farine
-160g de sucre complet
-150g de margarine
-3 oeufs
-120g de poudre d'amande
-1 càc de poudre à lever
-250 ml de lait végétal

Mélanger tout les ingrédients et verser la pâte obtenue dans un moule à cake huilé.
Cuire à 180° C (th.6) pendant 45 mn. Laisser refroidir avant de démouler et de servir en tranches.

Remarque : les quantités étant assez importantes, prévoir un moule assez grand.

Posté par Amande Verte à 14:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


05 septembre 2007

Cake aux pralines (sans gluten)

Pas très bio ce cake, avec ses jolies pralines roses, mais c'est si beau... et c'est si bon! En effet, tout ne peut pas toujours être beau, bon, et bio.
En l'occurrence, ce gâteau est beau et (très) bon. Et c'est déjà pas mal.

Préparé avec de la farine de riz, il est sans gluten et présente une mie fine et moelleuse.
J'ai trouvé la recette par hasard, en cherchant des recettes de brioches aux pralines. Après quelques modifications personnelles (moins de sucre, farine de riz à la place de la farine de blé), voilà le résultat :


IMG_2142

IMG_2146

On dirait que les pralines se sont données rendez-vous dans le fond du moule... Même si cela ne produit pas l'effet espéré, le petit côté caramélisé est tout à fait délicieux.

Sans plus attendre, la recette!

Cake aux pralines

-180g de farine de riz
-120g de sucre de canne roux
-180g de beurre
-3 oeufs
-60g de poudre d'amandes blanches
-1 càc de levure "Weinstein"
-70g de pralines roses concassées

Mélanger le sucre et les oeufs, puis ajouter le beurre fondu, la poudre d'amandes, et enfin la farine avec la levure. Quand la pâte est bien homogène, ajouter les pralines. Verser dans un moule à cake beurré et enfourner 45mn à 150°c.
Laisser refroidir avant de démouler.

Bonne dégustation!!


IMG_2145







Posté par Amande Verte à 17:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

02 septembre 2007

Dimanche en famille

Le dimanche, j'aime bien préparer des menus un peu plus "élaborés" que les autres jours. Tout d'abord, pour faire plaisir à toute la famille, mais aussi, et surtout, parce que j'ai un peu plus de temps pour cuisiner. Oui mais voilà! Une question revient souvent : Que préparer à manger pour satisfaire les appétits et les goûts de tous? Le plus souvent, j'y réponds en optant pour la simplicité et le choix d'ingrédients "faciles" qui généralement plaisent à tout le monde. J'aime bien aussi améliorer des plats "communs" avec des ingrédients bio (un peu moins "communs" justement) qui réservent de bonnes surprises culinaires.


En ce premier dimanche de septembre, le menu servi était le suivant:
(je vous laisse juger de la simplicité des plats)

Plat unique : Courgettes brouillées (avec une salade verte à la vinaigrette de soja)
Fromage : Gouda aux orties et pain de petit épeautre
Dessert : Compote aux pommes fondues (avec des petits biscuits au blé complet)

En images

IMG_2129

IMG_2134

IMG_2140


Courgettes brouillées


Pour 1 personne

-1 belle courgette
-2 oeufs
-1 pincée de gruyère pâpé
-levure maltée
-sel et poivre

Eplucher et râper la courgette sur une râpe à gros trous (l'épluchage est facultatif). Dans une sauteuse, faire cuire la courgette râpée lentement à feu doux. Si la courgette rend trop d'eau, éliminer cet excédent d'eau en inclinant la sauteuse au dessus de l'évier. Quand la courgette est bien tendre, casser les oeufs dans un bol puis verser les dans la sauteuse. Remuer avec une cuillère en bois jusqu'à ce que les oeufs soient cuits. Saler, poivrer, ajouter le fromage, saupoudrer généreusement de levure maltée, puis remuer à nouveau. Servir sans attendre avec une salade croquante assaisonnée de vinaigrette.

Pour la vinaigrette de soja : mélanger 2 càs d'huile de soja, 1 càs de vinaigre de cidre et 1 càc de Tamari (sauce soja).

Pour le reste du menu:
J'ai trouvé du gouda aux orties dans un magasin Satoriz.
Le pain au petit épeautre est facile à réaliser à la MAP (400g de farine de petit épeautre, 25 cl d'eau, 1 càs de sel de l'Himalaya, 20g de levain déshydraté) avec le programme "Pain complet".
Quand à la compote aux pommes fondues, il s'agit tout simplement de pommes cuites tout doucement dans un faitout en acier inoxydable qui permet une cuisson respectueuse des aliments et qui préservent tous leurs bons nutriments.
Pour les petits biscuits, le mieux est de les faire "maison" mais sinon je vous recommande les biscuits de la marque Bisson (en magasins bio), ils sont succulents.

Bon appétit et bon dimanche en famille!!!

Posté par Amande Verte à 14:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 août 2007

Gâteau tout cru

IMG_2111

Vous y croyez vous ?
Ce gâteau est :
Sans chocolat
Sans beurre
Sans sucre
Sans œufs
Sans lait
Sans gluten
Et….
Sans cuisson

Moi, au début je n’y croyais pas !

En tous cas, je ne croyais pas que cela puisse être « mangeable ». Alors j’ai essayé…
J’ai été vraiment surprise du résultat : ce gâteau est une véritable surprise pour les papilles. Sa saveur ne ressemble à rien de ce que j’ai pu goûté auparavant.
Il faut dire qu’en réalisant cette recette, j’ai tenté deux aventures à la fois :

1) préparer un gâteau 100% cru
2) utiliser pour la première fois un ingrédient que je ne connaissais que de nom : la poudre de caroube.

J’ai trouvé la recette dans une de mes dernières lectures : L’énergie du cru de Leslie Kenton, Susannah Kenton . En effet, je m’intéresse de près à l’alimentation crue, car je suis convaincue que c’est bel et bien la façon la plus saine de se nourrir. Même si je ne mange pas à 100% cru (ce que j’aurais d’ailleurs du mal à faire, surtout l’hiver), je prépare un maximum de crudités et j’utilise des modes de cuisson doux (vapeur ou ustensiles de cuisson Baumstal) afin de préserver au mieux les qualités nutritives des aliments. Ce n’est que récemment, que j’ai découvert des recettes de gâteaux crus et j’étais curieuse d’y goûter. C’est chose faite.

Quant à la caroube, il s’agit du fruit du caroubier cultivé depuis l'antiquité, principalement en Sicile et en Espagne. La poudre de caroube remplace le cacao et s’utilise de la même manière. Contrairement au cacao, la caroube ne contient pas de caféine. Elle contient également moins de protéines et de matières grasses, tout en ayant plus de fibres et un peu plus de calcium.


IMG_2113

 

Gâteau tout cru (aux pommes et à la caroube)

 

-3 pommes rouges râpées finement
-2/3 de tasse de graines de tournesol moulues
-1/3 de tasse de graines de sésame moulues
-½ tasse de noix de coco râpée
-1 tasse de poudre de caroube
-½ tasse de dattes hâchées
-quelques gouttes d’extrait de vanille

Remarque : Comme unité de mesure, j’ai utilisé un verre plutôt qu’une tasse afin d’avoir un gâteau plus petit. Du coup, je n’ai mis que deux pommes au lieu de trois.

Mélanger le tournesol, le sésame, la noix de coco et la caroube ensemble dans un saladier. Pour moudre les graines (tournesol et sésame), l’idéal est un moulin à café électrique, sinon utiliser un mini hachoir. Ajouter les pommes râpées et remuer le tout avec les mains. Parfumer avec la vanille. Le mélange va devenir une pâte assez compacte facile à façonner. Mettre en forme la pâte (en petites boules, en boudin, ou autre forme au choix), puis mettre au frais. Servir décoré de fruits frais ou saupoudré de noix de coco.


IMG_2114

Posté par Amande Verte à 20:55 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

25 août 2007

Salade ensoleillée pour veille de rentrée!

Encore une belle salade pleine de soleil, comme celle que j’ai proposée lundi dernier : une salade de carottes « améliorée ».

IMG_2107

Il faut dire que j’adore les carottes…. J’en ai toujours à la maison. La plupart du temps, je les prépare râpées. Pour cela, j’utilise une râpe manuelle. Les carottes sont ainsi bien plus fines et tellement meilleures qu’avec un robot électrique. Même si cela demande un peu d’efforts, le résultat en vaut la peine.

Bien sûr, je privilégie les carottes bio. Ainsi, je peux me dispenser de la corvée épluchage, et je « sauve » une bonne partie des vitamines !

A quelques heures de la rentrée, j’ai pensé qu’une salade 100% vitalité serait la bienvenue. Avec du tournesol, elle rappelle l’été et le soleil. Garnie de pommes et de noix, elle évoque déjà l’automne et ses belles couleurs chaudes.

Voici donc une recette absolument succulente, hyper saine, et facile à réaliser.

 

Salade de carottes, au tournesol, pommes et noix

Pour 2 ou 3 personnes

-400g de carottes râpées

-3 càs de graines de tournesol germées

-1 petite pomme coupée en dés

- quelques olives noires

-30g de cerneaux de noix concassés

Pour la sauce

-2 càs d’huile de tournesol

-1 càs de vinaigre de cidre

-1 càs de soyu


Mettre les carottes dans un saladier.
Dans un bol, mélanger les ingrédients de la sauce puis verser sur les carottes. Bien remuer le tout en ajoutant les autres ingrédients, les uns après les autres. Laisser au frais jusqu’au moment de servir.

Remarque : pour cette salade, j’ai fait tremper mes graines de tournesol pendant 5h dans de l’eau filtrée, puis je les ai mises à germer environ 24h.

Posté par Amande Verte à 16:13 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

23 août 2007

Petites crèmes de quinoa à la noisette

Si une envie de douceur vous prend dés le petit-déjeuner, ou un peu plus tard au goûter, alors cette petite crème bien onctueuse saura vous ravir.


IMG_2096

 

Sa texture très crémeuse, à peine râpeuse sur la langue, et son goût délicat de noisette, combleront les plus gourmands. Quant à la saveur tout à fait particulière du quinoa, elle surprendra peut-être ceux qui n’ont pas l’habitude d’en consommer.

L’intérêt de ce « dessert » est de présenter un IG (index glycémique) bas, c’est à dire qu’il ne stimule pas de forte sécrétion d’insuline et donc, il n’entraîne pas de forte élévation du taux de glucose sanguin. Sachant que le glucose excédentaire est stocké sous forme de graisses par l’organisme, on peut dire que ce « dessert » est inoffensif pour la ligne.

Pour en savoir plus le sujet, il existe un nombre important d’ouvrages notamment : Indice glycémique Objectif minceur d’Olivier Degorce et Amandine Geers. Pour réaliser cette crème, je me suis d’ailleurs beaucoup inspirée d’une recette de ce livre.



Petites crèmes de quinoa à la noisette  

 

Pour 5 gourmands


-120g de farine de quinoa (farine précuite)

-600ml de lait (végétal ou non)

-5 càs de sirop d’agave

-4 càs de purée de noisettes


Mélanger la crème de quinoa et le lait froid dans une casserole. Faire cuire à feu doux et remuer sans cesse jusqu’à épaississement. Ajouter la purée de noisettes et le sirop d’agave. Donner quelques coup de fouet pour bien homogénéiser la préparation, verser dans des ramequins et laisser refroidir. Au moment de servir, décorer avec des pépites de chocolat, des noisettes concassées, ou du pralin…


IMG_2100

Posté par Amande Verte à 20:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 août 2007

Salade de carottes à l’orientale

IMG_2085

Une salade de carottes accommodée d'une sauce onctueuse aux parfums d'amandes, d'agrumes et d'épices ... ça vous dit?

C'est du  soleil dans l'assiette!

Gorgée de vitamines, cette salade généreuse surprend le palais et se laisse dévorer sans la moindre culpabilité. En effet, l'ingrédient principal de sa sauce si délicieuse, est une crème 100% végétale à base d'amandes.

Sans lactose, sans gluten, sans cholestérol, cette crème ne compte que 19 kcal pour 100g (j'ai bien écrit 19 = je n'ai pas oublié de zéro derrière).  Il s'agit d'Amande Cuisine (de la marque La Mandorle en magasin bio) : une alternative à la crème liquide. Plus légère et plus digeste, elle a un goût subtil et se prête à toutes sortes de préparations culinaires.

Pour cette belle salade orange, je me suis inspirée d'une recette extraite du livre Vivons sans lait pour vivre mieux, de Natacha Duhaut et Béatrice Thibault.

 

IMG_2088

Salade de carottes à l’orientale

Pour 4 à 5 personnes

-400g de carottes râpées
-200 ml d’Amande Cuisine (à défaut, utiliser de la crème de soja ou d’avoine)
-le jus, la pulpe et le zeste d’une demi orange
-4 càs d’huile d’olive
-2 càs de raisins secs
-1 pincée de cannelle moulue
-1 càc de graines de cumin
-sel, poivre
-des amandes effilées

Mettre les carottes râpées dans un grand saladier. Dans un plus petit saladier, mélanger tous les autres ingrédients. Utiliser de préférence un fouet pour bien émulsionner le tout. Verser la sauce obtenue sur les carottes et mélanger longuement. Mettre au frais au moins une heure, puis servir la salade parsemée d’amandes effilées grillées à sec.

IMG_2084

Posté par Amande Verte à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 août 2007

Petits sablés pour grandes occasions

Tout d'abord, je remercie du fond du coeur toutes celles qui ont apporté leurs premiers commentaires à mon blog. C'est très encourageant!!!
C'est donc avec le plus grand plaisir et le plus grand bonheur que je poursuis sur ma lancée.

Aujourd'hui, je pars fêter en famille un heureux évènement : la naissance de mon neveu Victor (né le 16/08). A cette occasion, j'ai préparé des petits gâteaux à la farine de lupin et des sablés en forme d'oursons pour la Maman (ma soeur).

Pour les sablés, j'ai une recette facile et véritablement délicieuse que je réalise à toutes les "grandes" occasions. En forme d'étoiles pour Noêl, de lapins pour Pâques, de poissons pour le 1er avril... et d'oursons pour une naissance, ses sablés sont toujours très appréciés et font un joli cadeau lorsqu'on les emballe avec un peu d'imagination.

IMG_2052


Petits sablés pour grandes occasions

-200g de farine
-100g de maizena
-125 g de beurre ramolli
-125 g de sucre
-1 oeuf
-5 gouttes d'huile essentielle de citron (ou un zeste de citron râpé)

Mélanger tous les ingrédients dans un saladier et pétrir du bout des doigts jusqu'à obtenir une pâte ferme et homogène. A l'aide d'un rouleau à patisserie, étaler la pâte sur un plan de travail fariné (j'utilise pour cela de la farine de riz qui permet à la pâte de ne pas coller sur la table et sur les doigts). Avec des emportes-pièces, découper des formes et poser sur une grande plaque anti-adhésive. Passer un pinceau trempé dans un jaune d'oeuf battu sur les sablés. Mettre au four (th.6) pendant une quinzaine de minutes. Les sablés sont cuits lorsque le bord est doré. Laisser refroidir et croquer!

IMG_2045


IMG_2047

IMG_2049

IMG_2048

Posté par Amande Verte à 09:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 août 2007

Crumble aux pommes à ma façon

S’il y a bien un dessert que je ne me lasse pas de préparer et que j’adore déguster, c’est le crumble. C’est même mon dessert préféré ! Et si je vous invite un jour à manger à la maison, il y a de très fortes chances pour que je vous propose un crumble en dessert.

A la fois léger, avec une généreuse proportion de fruits, et gourmand, avec une belle croûte dorée à base de pâte sablée, le crumble plait à tous et peut s’accommoder selon les fantaisies de chacun de crème fraîche, de chantilly, de glace à la vanille, de fromage battu, ou de yaourt (le blanc lui va très bien).

Le crumble est un grand classique et sa recette n’a de secret pour (presque) personne : des fruits, le plus souvent des pommes, et un biscuit sablé composé d’un tiers de farine, un tiers de sucre et un tiers de beurre. A partir de cette recette de base, il existe une infinité de variantes. Certains ajoutent aux fruits : des pépites de chocolat, des épices, des noisettes… D’autres mélangent à la pâte sablée : de la poudre d’amandes, des noix, des flocons de céréales…

Pour ma part, j’ai une petite astuce infaillible qui me permet de réussir à coup sûr mon crumble. Je divise tout simplement par deux les quantités de sucre et de beurre. Au lieu de mélanger 100g de farine + 100g de sucre + 100g de beurre, je mélange 100g de farine + 50g de sucre + 50g de beurre. La pâte est ainsi légère, croquante et fondante à souhait. Au lieu d’être enfouis sous une lourde croûte épaisse et dure, les fruits expriment tout leur parfum.

En accompagnement, j’opte pour un yaourt à peine sucré et vanillé dont le côté acidulé contraste avec la douceur du crumble.

Crumble aux pommes à ma façon

Pour 4 personnes

- 4 pommes

- 100g de farine (ma préférée : la farine de petit épeautre complète)

- 50g de sucre de canne roux

- 50g de beurre (ou de margarine non-hydrogénée)

Eplucher les pommes et couper les en cubes. Mettre dans un plat à gratin de taille moyenne.
Dans un saladier, mélanger la farine et le sucre. Incorporer du bout des doigts le beurre ramolli jusqu'à obtenir une consistance sableuse. Répartir ce "sable" sur les dés de pommes puis enfourner 30 mn à Thermostat 6.
La surface du crumble doit être bien dorée. Laisser tièdir puis servir avec du yaourt légèrement sucré au sucre vanillé.


IMG_2024

 

Posté par Amande Verte à 06:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 août 2007

Biscuits beaux à croquer!

IMG_1988



Vous avez peut-être l'habitude de consommer le lupin sous forme de graines jaunes et plates saumurées, mais savez-vous que le lupin est proposé également sous forme de farine?

Utilisée en viennoiserie et biscuiterie, cette farine d'une belle couleur jaune, à l'odeur de noisette grillée, présente plusieurs intérêts :

- ne contient pas de gluten,
- très riche en protéines,
- peut remplacer les œufs.

La farine de lupin rendra donc bien service aux personnes intolérantes ou allergiques au gluten et/ou aux oeufs. Sa saveur et son originalité en feront un ingrédient très apprécié par tous. Disponible dans pratiquement tous les magasins bio, elle est facile à se procurer.

Pour en savoir plus sur les origines et sur l'intérêt nutritionnel de cette curieuse graine, je vous invite à consulter l'article du Sat'Info n°89 (O1/07). Vous y trouverez également des recettes dont celle des Sablés pralinés à la farine de lupin que j'ai testé et que je vous propose aujourd'hui. Contrairement à mon habitude, je n'ai rien changé à la recette que j'ai suivie à la lettre. Ne connaissant pas du tout la farine de lupin, je n'ai pas voulu "prendre de risque".


Sablés pralinés à la farine de lupin



Pour 24 biscuits

- 170 g de farine de petit épeautre
- 130 g de farine de lupin
- 80 g de sucre de canne complet
- 70 g de margarine
- 60 g de noisettes grillées et concassées
- 50 g d'huile d'olive
- 40 g de Pralin (Jean Hervé)
- 2 œufs battus
- 1 c. à c. de poudre de vanille
- 1 c. à c. de bicarbonate de soude
- 1/2 c. à c. de sel.

Mélanger tous les ingrédients dans un grand récipient.
Incorporer la margarine et la travailler avec les doigts jusqu'à obtention d'un mélange homogène.
Ajouter les œufs légèrement battus et l'huile. Mélanger le tout avec une fourchette.
Dès que cette pâte peut être mise en boule, l'aplatir sur une plaque 25 cm x 40 cm préalablement graissée et enfarinée.
Tracer la forme des sablés. Chaque forme doit être « pointée » avec une fourchette, afin d'éviter d'obtenir des biscuits « bombés ».
(en ce qui me concerne, j'ai préféré façonné des biscuits ronds à partir de boules de pâte (de la grosseur d'une petite noix) que j'ai aplaties avec la paume de la main)
Cuire au four à 180 °C pendant 15 minutes.

Il ne vous reste plus qu'à croquer!

Posté par Amande Verte à 13:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 août 2007

Assiette très gourmande!

En guise de repas, j'apprécie les grandes assiettes composées avec des crudités, du tofu, des graines germées, des oléagineux, de la levure maltée... Qu'elle soit végétaliennne, végétarienne ou pas, une telle assiette constitue un repas complet, plein de saveur et de légèreté. C'est surtout très simple et rapide à préparer. Cela permet d'utiliser toutes sortes d'ingrédients et de laisser libre cours à son imagination.

Ce midi, j'ai composé une assiette avec des galettes de céréales, des crudités et des graines germées, le tout relevé d'une sauce onctueuse aux noix de cajou.

Voilà ce que ça donne :

IMG_1972

Et plus précisément:

IMG_1974

Pour les galettes, je me suis basée sur une recette de Valérie Cupillard, mais compte tenu des réserves de mes placards, j'ai dû remplacé le quinoa par du millet et les flocons de millet par des flocons de quinoa. Ce qui revient à peu près au même, mais "à l'envers".

Galettes de millet

Pour 6 galettes (2 à 3 personnes)

-50 g de millet
-6 càs de flocons de quinoa
-2 oeufs battus
-1 oignon haché
-un peu de persil haché
-du gomasio

Faire cuire le millet 20 mn à feu doux dans 2 fois son volume d'eau (environ 120 ml).
Après refroidissement, ajouter tous les autres ingrédients. Si la consistance n'est pas assez épaisse pour façonner des galettes, rajouter un peu de flocons de quinoa. Former des galettes (une galette = une poignée de la préparation). Disposer au fur et à mesure sur une plaque (j'utilise un grand moule à tarte anti-adhésif) et mettre au four T.6 pendant 20 à 25 mn. Lorsque les galettes sont dorées et fermes au toucher, c'est cuit.

Pour la sauce au noix de cajou : mélanger énergiquement à l'aide d'un petit fouet 2 càs de purée de noix de cajou avec un demi verre d'eau, 1 càs de vinaigre de cidre et 1 càs de soyou.

Suggestion d'accompagnement : feuilles de batavia ciselées, carottes râpées, graines germées (mélange d'alfafa, cresson et trèfle rouge), noix de cajou.

Disposer joliment les galettes (2 ou 3 galettes/personne) et les crudités dans une grandes assiettes puis napper avec la sauce.

Mangez vite pendant que c'est encore chaud!

IMG_1973


Merci Valérie de m'avoir inspirée un tel délice!

IMG_1975

Posté par Amande Verte à 15:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 août 2007

Douceur exotique



IMG_1970



En flânant aux Galeries Lafayette, dans le rayon des produits issus du commerce équitable (tiens! comme c'est bizarre, ça ne me ressemble pas), j'ai soudain porté mon attention sur un pot de "dessert de fruits" d'une belle couleur jaune claire.

Il s'agissait en fait d'une compote moitié pommes moitié bananes avec une touche de noix de coco. Cela m'a semblé un peu plus original que les compotes aux parfums classiques que l'on trouve habituellement dans les magasins, et j'ai tout de suite pensé que cela devait être purement et simplement délicieux...
Oui mais voilà, le prix m'a aussitôt coupée dans mon élan.

J'ai donc noté l'idée dans ma tête, et de retour à la maison, j'ai concocté ma compote pomme/banane/coco "maison". J'ai toujours des pommes, des bananes et de la noix de coco râpée dans mes réserves...

Voici ma recette : facile, rapide et économique! Tout en bio, bien sûr.

Compote à ma façon


Pour 4 à 6 gourmands

- 3 pommes (j'utilise des Goldens que j'apprécie pour leur goût doux et sucré)
- 3 bananes
- 3 càs de noix de coco râpée

Peler et couper en cubes les pommes et les bananes. Cuire à feu très doux dans une casserole munie d'un couvercle. Pour ma part, j'utilise un faitout Baumstal (c'est à dire un faitout en acier inoxydable), ustensile merveilleux pour ce genre de cuisson douce et respectueuse des nutriments des aliments. Quand les fruits sont devenus tendres, ajouter la noix de coco et laisser refroidir le tout. Mixer finement et mettre au frais jusqu'à dégustation. Voilà, c'est tout!


IMG_1966



Posté par Amande Verte à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2007

La farine de noix

Après un petit temps d'absence, je reprends le fil de ce blog...

Hé oui! Je me suis offert quelques jours de vacances en famille et j'en ai bien profité. Mais, je ne reviens pas les mains vides (ni le ventre vide, d'ailleurs!).
En effet, j'ai passé des vacances sous le signe de la gourmandise. Mais voyez-vous, j'adore les marchés, alors quand je visite une nouvelle région j'en fais un maximum histoire de découvrir les produits locaux, et de me régaler aussi les yeux devant tous ces étalages bien garnis.
C'est ainsi que j'ai trouvé de la farine de noix : je devrais plutôt dire de la farine aux noix puisqu'il s'agit d'un mélange de farine de blé et de noix grillées moulues.



IMG_1942




IMG_1946


Cette farine s'utilise comme une farine "classique", qu'elle remplace dans tous types de recettes. On peut également très bien s'en servir dans une machine à pain, ce que je me suis empressée de faire à mon retour. Résultat : un pain à la mie aérée, assez foncée, avec une saveur subtile mais bien présente de noix.

En pâtisserie, la farine de noix est un pur délice. Elle transforme un classique gâteau au yaourt en un biscuit fin et moelleux, parfumé à souhait. Si vous ne pouvez pas vous procurer cette fameuse farine de noix (voir adresse à la fin du message), je pense que vous pouvez la remplacer par un mélange de farine (2/3) et de noix moulues (1/3) à l'aide d'un mini hachoir ou d'un moulin à café (pour obtenir la mouture la plus fine possible).


Gâteau au yaourt à la farine de noix


Pour un gâteau

-1 yaourt nature
-1 pot de sucre
-2 oeufs
-un demi pot d'huile
-1 càc de poudre à lever sans phosphate
-le zeste et le jus d'un demi citron ou un peu d'extrait de café (au choix selon le parfum desiré)

-et bien sûr : 2 pots de farine de noix

Mélanger tous les ingrédients et verser dans un moule préalablement huilé. Cuire à T.6 pendant 30 mn maxi (le gâteau est meilleur s'il n'est pas trop cuit). Laisser refroidir puis démouler. Déguster tel quel ou accompagné d'un peu de crème anglaise.

C'est tout simple, mais si bon... La preuve :

IMG_1962


Hummmm...



IMG_1959


Non, ben finalement je préfère le gâteau!


Pour se procurer de la farine de noix, mais aussi de la farine de gaudes et autres délices :

Moulin de Pont des Vents, SARL Au fil du son, 39320 Montfleur

03 84 44 33 51, aufilduson@free.fr

Posté par Amande Verte à 15:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juillet 2007

Faim de beaucoup de fraîcheur et de légèreté!

Les journées d'été, chaudes et ensoleillées, comme aujourd'hui, donnent des envies de fraîcheur et de légèreté.
Que demander de plus alors qu'un coin d'ombre, de l'eau et un peu d'air?

Une salade croquante peut-être?

Voici ma recette de salade ultra fraîche et ultra légère pour les grandes et belles journées de plus ou moins forte chaleur.
C'est aussi ultra simple et ultra (encore une fois) rapide et c'est tant mieux!
Les vacanciers profiteront davantage de la plage et les travailleurs auront plus de temps pour préparer les vacances à venir.

Salade au yaourt et à la levure maltée

Nb : la liste des ingrédients est (presque) contenue dans le titre de la recette

Pour un saladier

1 belle salade verte croquante
1 yaourt nature (au lait de vache ou au soja)
2 càs de vinaigre de cidre
un peu de sel et de poivre
de la levure maltée en paillettes

- Laver et ciseler les feuilles de salade.
- Mélanger le yaourt avec le vinaigre.
- Saler et poivrer.
- Assaisonner la salade avec cette sauce très onctueuse et saupoudrer généreusement de levure maltée.

Voilà c'est vraiment très facile et c'est un régal à consommer sans aucune modération.

IMG_1752

Là c'est Emile qui prépare un gâteau au yaourt : décidément, le yaourt est plein de ressources!
D'ailleurs un blog génial lui est consacré.

Posté par Amande Verte à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juillet 2007

Et si j'essayais l'Amarante...

IMG_1761



L'Amarante!

Cette petite graine minuscule, originaire du Pérou, n'est plus une étrange inconnue. Beaucoup connaissent déjà :

- son incroyable valeur nutritionnelle : 2 fois plus de fer et 4 fois plus de calcium que le blé dur, des protéines... zéro gluten

- sa texture particulière : un peu collante avec un léger croquant

- sa polyvalence : telle quelle en accompagnement, ou accomodée avec d'autres céréales, des légumineuses, des graines, ou encore incorporée à des préparations (galettes, pâtes à gâteaux), sucrée ou salée.

En ce qui me concerne, il y a encore très peu de temps, je ne connaissais de l'Amarante que son existence : je n'en avais encore jamais mangé. J'ai fait cette expérience inédite, chez un couple d'amis qui avaient préparé de l'Amarante pour le ... dessert!
La première bouchée m'a beaucoup surprise, car la consistance à la fois gluante et granuleuse est franchement inhabituelle. Avec des cubes de fruits (melon, ananas) et une touche de miel, le tout surmonté d'une petite cuillèrée de Chocolade et présenté dans une belle coupe, voilà un dessert plein d'atouts : bon, beau et BIO!

Donc, l'Amarante : ça change, c'est bon pour la santé et son goût assez neutre se prête à toutes les fantaisies culinaires.

Ce matin, j'ai fait ma première tentative. Je me suis inspirée de la recette de la Crème citron à l'amarante proposé sur Blogbio. J'ai modifié les proportions et remplacé le lait par de l'eau. Puis, j'ai ajouté une grosse càs de purée d'amandes blanches.

Résultat : j'ai bien aimé, mais la prochaine fois, je renforcerai le goût du citron en ajoutant 1 ou 2 gouttes d'huile essentielle de citron, et je donnerai davantage d'onctuosité en mettant non pas 1 mais 2 càs de purée d'amandes blanches. Et pour en faire une merveille, je saupoudrerais d'un peu de pralin!

IMG_1758


Crème à l'amarante, au citron et à l'amande


Pour 4 personnes

1 demi  verre d'amarante
1 cuillérée à soupe de crème de riz (farine de riz pré-cuite)
1 cuillérée à soupe de purée d'amandes blanches
 2 cuillérées à soupe de rapadura
1/2 citron

- Cuire l'amarante selon les instructions du paquet.
- Pendant ce temps, zester et presser le citron.
- Dans un bol, délayer le sucre et la crème de riz avec un verre d'eau, puis verser ce mélange dans la casserole d'amaranthe.
- Ajouter le jus de citron et le zeste.
- Laisser épaissir à feu doux pendant quelques minutes en remuant.
- Ajouter la purée d'amandes blanches.
- Verser dans des petits ramequins et laisser refroidir.

IMG_1757


IMG_1756

Posté par Amande Verte à 16:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 juillet 2007

Eloge de la simplicité

Dans son livre L'Alimentation Plaisir, le Docteur Christian Tal SCHALLER présente la règle, qui selon lui, est la règle d'or de l'alimentation saine :

la règle des 3V = Végétal-Varié-Vivant

Végétal : L''être humain devrait se nourrir essentiellement de végétaux. Feuilles, racines, fruits ou graines sont parfaitement adaptés à l'alimentation humaine. Ils apportent toutes les substances nécessaires à son organisme et à sa santé (protides, glucides, lipides, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments, ferments et enzimes, chlorophylle).

Varié : Il s'agit d'éviter le sectarisme alimentaire en mangeant de tout. Manger de temps en temps, un produit d'origine animal n'est pas incompatible avec une bonne santé. C'est en manger trop souvent et en trop grande quantité qui est néfaste. La variété alimentaire permet d'éviter la monotonie et de manger avec le plaisir du changement.

Vivant : Les aliments vivants sont les aliments consommés tel qu'ils se trouvent à l'état naturel, c'est à dire, cru et sans transformation industrielle. C'est ainsi qu'ils sont riches en substances actives indispensables au métabolisme de nos cellules. En effet, la cuisson et les procédés de conservation détruisent les éléments vitaux (vitamines, enzimes, ...) dont notre corps a besoin pour bien fonctionner. Les aliments vivants devraient représenter 75% des aliments que nous consommons.

Voilà donc (en très résumé) les grands principes de cette règle des 3V, telle que la définie le Docteur Christian Tal SCHALLER. Il m'a semblé intérêssant d'en parler ici car elle "colle" bien avec mes propres principes. Même si, en matière d'alimentation justement, je reste persuadée que la règle, c'est qu'il n'y pas de règle...

Ce que j'aimerais ajouter, c'est que je suis pour la SIMPLICITE.

J'adore cuisiner, mélanger, touiller, inventer (ce qui explique d'ailleurs mon intérêt pour les blogs culinaires et la raison pour laquelle j'en ai créé un), mais le plus souvent j'opte pour la simplicité la plus totale.
Les "recettes" à 2 ingrédients, cela me convient tout à fait. C'est même comme cela que la saveur des aliments reste la plus authentique. En fait, tout réside dans le choix d'ingrédients d'excellente qualité comme les produits biologiques!

Pour vous en convaincre, voici quelques associations très simples et très réussies:

- un pavé de saumon grillé avec JUSTE quelques cristaux de fleur de sel
- des fleurettes de choux-fleur vapeur avec JUSTE une cuillèrée de purée de noisette
- des aubergines cuites au four avec JUSTE un filet d'huile d'olive
- des pommes de terre vapeur avec JUSTE une noisette de beurre (classique!)
- des fraises émincées avec juste un trait de vinaigre balsamique
- une tranche de melon avec juste un peu de poivre du moulin
- une fique sèchée fourrée avec JUSTE une amande (selon moi, la meilleure des friandises)
-  une mousse au chocolat préparée avec JUSTE des oeufs et du chocolat (compter 30g de chocolat et 1 oeuf par pers.)
- un milk-shake préparé avec JUSTE un verre de lait et une poignées de fraises congelées (le tout mixé)

Pourquoi se compliquer la vie?

IMG_1748



Posté par Amande Verte à 08:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]